FLORE-GYN®

26,00 €

Régénère la flore intestinale, renforce le système immunitaire

Quantité

Notre flore intestinale subit en permanence les aggressions de polluants chimiques, d'antibiotiques et de bien d'autres polluants comme les pesticides, herbicides ou dioxines. Les effets sur notre flore intestinale de ces agents toxiques, présents dans l'atmosphère, dans les aliments et dans l'eau que nous consommons s'ajoutent aux effets ravageurs des médicaments couramment surconsommés.

L'altération de cette flore se manifeste essentiellement par des troubles intestinaux (douleurs, constipation, diarrhées, ballonnements, mycoses récidivantes) et par des désagréments qui y sont souvent associés : maux de tête, troubles cutanés, fatigue, nausées. FLORE-GYN contient plusieurs dizaines de milliards de germes par gélule, permettant ainsi de réensemencer la flore instestinale.

Traitement pour

  • En prévention d'une antibiothérapie
  • En cas de troubles intestinaux(diarrhées, constipation, ballonnements)
  • Intolérance au lactose
  • Immunité - protection virus

Conseils d'utilisation

1 gélule par jour

Composition

  • Bifidobactérium Longum 50 Md
  • Streptococcus Lactis
  • Streptococcus thermophilus
  • Lactobacillus Rhamnosus
  • MegaFlora 9.1 Md
  • Fructo oligosaccharide
  • Gélule végétale (HPMC).

Bifidobacterium Longum: le bacille lactique est présent naturellement dans la flore digestive de l’Homme. Il fermente le glucose en produisant de l’acide lactique et de l’acide acétique. Chez l’adulte, le bifidobacterium est l’une des principales et plus importantes composantes de la microflore intestinale. Leur nombre est ensuite réduit au cours du vieillissement, en même temps que celui des clostridium et d’autres bactéries augmente.

Streptococcus lactis : la bactérie lactococcus lactis est très connue pour son utilisation dans la fabrication du fromage en raison de son aptitude à acidifier le milieu pour faciliter la formation du caillé. Le principal mécanisme détourné par l’homme est le catabolisme des sucres qui est naturellement utilisé par les lactocoques pour tirer leur énergie de l’environnement. La croissance de L. lactis en présence de lait s’accompagne d’une conversion rapide du lactose en acide lactique. Cette bactérie permet donc de digérer plus facilement le lait.

Streptococcus thermophilus : c’est une bactérie thermophile, elle peut se développer à température élevée. S. thermophilus produit à partir du lactose contenue dans le lait de l’acétaldéhyde.

Lactobacillus Rhamnosus : de la famille des lactobacilles, présents naturellement dans la flore intestinale de l’adulte. L. rhamnosus est aussi présent dans la salive et permet de lutter contre les caries dentaires.

MegaFlora 9,1 Md : c’est une association de plusieurs bactéries présentes naturellement dans le tube digestif de l’Homme.

Lu dans la presse

Une étude parue en 2013 a mis en évidence l’intérêt des probiotiques dans la prévention de la diarrhée chez des patients ayant subi une irradiation pelvienne. Demers M, Dagnault A, Desjardins J. A randomized double-blind controlled trial: Impact of probiotics on diarrhea in patients treated with pelvic radiation. Clin Nutr. 2013 Oct 24.

ELLO008